SAVA – renforcer les synergies entre les communautés et les écosystèmes naturels

L’OSDRM opère dans la Région SAVA depuis 2017, initialement dans le cadre du programme « Revenus Pour la Nature » (RPN), en partenariat avec WWF Madagascar et l’ONG suisse HELVETAS. Cette action sur 4 ans (2017-2020) vise à une gestion améliorée des ressources naturelles et à la résilience des communautés dans les Hautes Terres du Nord dans un contexte de changement climatique, moyennant une mise à contribution active des communautés de base (COBA) dans la prise en charge durable de la conservation de leurs écosystèmes.

Pour que cette prise en charge locale des écosystèmes puisse se concrétiser sur le moyen et le long terme, l’OSDRM intervient à plusieurs niveaux, notamment :
–    Appui à l’agriculture vivrière durable, adaptée au changement climatique, grâce à des activités basées sur l’agroécologie, la rizipermaculture ZANATANY, l’agroforesterie ; le développement agricole ainsi conçue tient considération des objectifs environnementaux du programme, de manière à ce que cette agriculture ne soit pas facteur de nouveaux défrichements, voire de destruction de la forêt.
–    Structuration des bénéficiaires cibles en Groupes d’Epargne Communautaire (GEC), d’une part pour faciliter les actions de renforcement de capacités, mais aussi pour les éduquer à épargner régulièrement, dans un contexte où le prix élevé de la vanille et des produits de rente est souvent facteur de dilapidation des ressources financières des ménages.
–    Recherche-action autour de schémas de financement de la conservation à partir des GEC, dans lesquels chaque membre cotise pour l’environnement (concept de la caisse environnementale Tsinjo Lavitra, signifiant « voir loin »), la somme ainsi récoltée sur l’ensemble des groupes contribuant au financement du fonctionnement des COBA.

Dans la Région SAVA, l’OSDRM adapte ainsi son approche transversale des Groupes d’Epargne Communautaire à un contexte local bien spécifique, marqué par une forte pression sur les ressources naturelles et par la prédominance d’un important marché de produits de rente, notamment la vanille. Depuis le démarrage du programme RPN en 2017, de plus en plus de producteurs adhèrent à la finalité de la caisse environnementale Tsinjo Lavitra.

L'OSDRM accorde un intérêt fort aux cultures vivrières et au riz dans le contexte de la SAVA marqué par la prédominance des cultures de rente

Le riz est aussi cultivé en système pluvial avec des améliorations techniques développées et promues par l'OSDRM

Les cultures vivrières contribuent significativement à la sécurité alimentaire des ménages soumis aux fluctuations cycliques des prix de la vanille

L'amélioration de la gestion financière des ménages à travers les GEC constitue un facteur de réussite du système de cotisation environnementale

Point de contact SAVA

Tél. +261 32 05 822 59

Bureau régional

Bureau WWF Ankevaheva
B.P. 42
Andapa 205 – Madagascar